la demande de charbon des marchés émergents se réchauffe